Homéopathie : les Principes – Tronche de Fake #4.1

Homéopathie : les Principes – Tronche de Fake #4.1


Homeopathy. One is entitled to like it or not, to use it or to criticize it. But something that one shouldn’t do is deny facts or make up alternative truths. To find out if one’s right to think what one thinks, as far as homeopathy is concerned, it requires some efforts and to document oneself. This is what we’re going to do. We’ll first interest ourselves to the origins of this practice. Learning who invented it, in which context, for which reasons, by which means is a good start to know what we’re talking about. And for that, we’ll go back to 1796, because homeopathy is an old thing. Context first. Let’s put the european scenery of 17th and 18th centuries. We have in Europe a medicine qualified later on of ‘heroic’, not a very positive qualifier. It was on the contrary the mark of procedures that presented an important risk to leave serious sequels to the patient, and had to be considered as last resort measures only. I’m talking about a time where a medicine doctor was a fearsome being. It scares the living daylights out of people… Heroic medicine advocated very strenuous treatments: bloodletting patients, Gui Patin was nicknamed ‘The Great Bleeder’ and served as a model of bad doctor for Molière, purging patients with laxative or emetic substances, patients were treated with substances like mercury, and other relatively toxic substances not used anymore nowadays. One plebiscited invasive, hefty, tiring, crippling and often ineffective interventions, which is a shame… As a result, patients treated with the so-called heroic medicine had lower chances of recovery compared to patients left alone. I repeat: it was often preferable to not be given any care to be cured. That was 2 centuries ago. Back then, one didn’t know how the immune system worked. Blood circulation was barely discovered. Developers of heroic medicine didn’t see in symptoms an attempt of the body to cure itself, but complications that had to be avoided at all costs. We know nowadays that fever has a purpose in the elimination of pathogens. According to heroic doctors, a medication had to have a strong effect, and be used at high dosage. In this context, Samuel Hahnemann gives up on practicing medicine, worn out by bad treatments inflicted to patients. He’ll choose later on to do the exact opposite: curing with tiny dosage. And sincerely, why not. But here is the thing: Hahnemann is a man of his time, his solitary initiative is not more scientific than the medicine practiced back then that he criticizes. This absence of scientificity is found in homeopathy’s origin, in its principles that we’re about to review, in its ways to inform and communicate, and up to the arguments still used to defend it nowadays, and that’s a bit stupid. During the 2 centuries following its invention, the homeopathy never submitted to the demands of the scientific method. It’ll be considered as a pseudo-medicine, except in a few countries, like for example France. Other unconventional practices are invented at the same time as homeopathy: Mesmer’s magnetism, Lavater’s physiognomy or Gall’s phrenology. All of them had to face the evidence of their inefficiency, and have been widely abandoned. So it’s possible. Homeopathy knew another fate. It would be interesting to wonder why. In this video series, we’ll interest ourselves in the content of homeopathic products, to the chatter that goes with them, to the scientific evidence of their efficiency, do the evidence exist, yes they do! Do they? You’ll be surprised. But first, one must understand the basics of the homeopathy “theory”, in quotation marks. This “theory”, in quotation marks, relies on a very small number of principles, there are 4 of them. The principle of similarity The very first principle, the one on which all homeopathy relies on, is the principle of similarity. Let’s read the description of the homeophyto.com website, colon, open quotation mark: “A toxic product induces lesions. This same product, prepared according homeopathic technics, will be able to cure a sick presenting lesions of the same type.” One could paraphrape this and say that one cures the harm by the harm. It’s a principle found well before Hahnemann, with Hippocrates: “Similia Similibus Curentur”, and also with Paracelse, but with some magical connotations: “Everything nature creates, it shapes it after the virtues it intends to attach it.” According to this principle, the shapes of creatures, and plants in particular, highlight their purpose and their function. Red beans have the same shape as our kidneys. So, they can cure kidneys. Nuts look like small brains, this is why their consumption is good for developing cerebral functions. For whoever is versed into the ways of discovering and testing the active substances coming from plants, such an approach is absurd. But after all… That could be absurd… and yet, work nevertheless. The principle of dilution After that comes in the principle of high dilutions. The higher the dilution, the better the medication should be, including and mostly at dilution rates where no molecule of the initial solution remains. Why is that? Hahnemann wanted to cure his patients with substances that made people sick. But he wasn’t an idiot, and he knew he shouldn’t give these substances at strong dosage, because poisons at strong dosage are not very good for sick people. We can already see that the principle of dilution is the necessary consequence of the principle of similarity, when taken seriously: for the principle of similarity to remain true, it’s required to dilute the products that make people sick. We’ll see that those dilutions became so huge that they induced a logic issue, that Hahnemann couldn’t have anticipated for the Avogadro constant has only been conceptualized from 1800, and calculated in the 20s by Jean Perrin. “Products displaying a dilution higher than 12CH contain on average less than 1 molecule of the starting substance, ” “i.e. about 0. I’m told in the earphone that 0 is not very much at all.” The principle of potentization Third great principle: potentization. Each of you knows that the more something is diluted, the lower the effect is. I hereby hold a glass of viola syrop diluted 100 times, it’s not that much but still. Let’s have a taste. That’s it. It’s viola flavor is absent, so to speak. The more you dilute, the more you remove everything, except the solvent, water in our case. And water is not a medication. Fortunately, Hahnemann figures a solution out: it’s the principle of potentization. To prepare a remedy, serial dilutions are carried out: one dilutes, then one takes a fraction of the dilution that is in turn diluted, and the process is done several times, and between each dilution, the remedy is shaken. It’s potentization! Thanks to this potentization, the dilution doesn’t annihilate the therapeutic power of the solution. -Why? -Why?
-Because! -How? -How?
-But why not! I mean… Have an open mind! You’re just… This skepticism will not drive you towards happiness, you know. One doesn’t know what is supposed to happen during potentization but according to practitioners, it activates the strength of the product. I don’t know what it means at all, and I suspect despite me that not everybody would agree to confess the same thing, what should be done. It’s said that Hahnemann came up with potentization when he realized that patients were reacting better to the treatment when he rode quickly to their home, and thus shaking his panniers and the vials of remedy inside. Ok. What is the best protocol to follow to potentize a remedy? Practitioners are very silent on the matter. At Boiron, it’s 240 shakes within 7.5 seconds. Why 240 shakes within 7.5 seconds? It’s a very good question, and the answer doesn’t seem to be available. So I release an official call to Laboratoires Boiron for them to explain the reason of this very specific protocol. When one prepares a medication, it’s very important to know exactly what one’s doing, and the purpose of each step to check out if the processus unfolds as expected. I don’t know how homeopathy manufacturers check out that a remedy has been nicely or incorrectly potentized. How is a quality control performed? For any other real medication, this question has a very clear answer. If manufacturers provide me with an answer, I commit to talk about it in a next video. To sum it up: for the first principle to be true, the principle of similarity, Hahnemann needed the principle of dilution, otherwise one gets poisoned, and the principle of potentization, otherwise it’s just water. Hahnemann asserted the existence of those principles because he needed them to be true, but without demonstrating them, or explaining them, or experimenting them. And 200 and a few years after the Organon, on that particular point, we’re exactly at the same stage. Homeopathy’s starting point is the assertion that the principle of similarity has to be true, it’s an affirmation of a dogmatic nature, defended by Hahnemann himself on the tone of revelation. An example: “And you, working youth who only seeks truth, come to me for I bring it to you, this divine revelation of a principle of everlasting nature.” “You shall bless the Providence for this tremendous benefaction it has brought down on Earth through my mere intervention,” “for I’ve only been a modest instrument of its power before which all must bow.” Hahnemann’s speech, given during the session opening of the ‘Société Homéopathique Gallicane’ on September 15th 1835, Geneva. The principle of individualization For Hahnemann, diseases are the consequences of miasmas, air’s degraded properties and acting on the organism, inducing all symptoms an individual will present. This defective logic proposes a monocausal explaination, found in many discourses that’ll assign all diseases to a single origin. Gluten. Vaccines. Sugar. Electromagnetic radiations. Chronic Lyme disease. GMOs. Screens exposition. Et cetera. For Hahnemann, monocausal explaination is miasmas, and they unbalance our vital energy. There, I shit you not, that’s really how it’s said. The practitioner must study the patient’s general condition, read his symptoms and find if possible the unique remedy, matching his general condition and that’ll be efficient on all his symtpoms, but only for this particular patient and not necessarily for another one. What’s fantastic with individualization is that it’s exactly the kind on principle that one would need to promote a therapeutic practice that doesn’t work. Individualization is a major hurdle to a remedy’s efficiency assessment, look: if it doesn’t work, what do we do? One could say that the doctor didn’t read the details, he missed weak signals. Or even that the patient wasn’t receptive. Making the patient responsible for the failure of the therapy is the most obvious signature of a problematic therapy on all levels, and mostly on reliability. We can see the the principles of homeopathy, when looked at with a skeptical eye, make this care practice highly suspect. Everything happens as if an idea drawn from a hat had compelled his inventor to find a whole lot of ad hoc concepts to add to it, to force us to believe it’s true from the moment one acknowledges its veracity at the start… Circular reasoning? Yes. But having said that, I haven’t proved anything. Homeopathy, discovered through unlikely means, elaborated by a semi-prophetic character, and weirdly close structurally to pure deception, might actually be a practice that works anyway. Perhaps it’s effective and one’ll have to accept it and start thinking to understand how it works. But the fact is that if it works, it must be noticeable, and quite easily: we know nowadays to easily assess a therapeutic efficiency. If it works, it upsets everything we know or think we know about physics, chemistry, biology, which is a clue on the level of evidence we’re entitled to demand before we start to believe. But to see it clearly, I propose we interest ourselves in the most famous, the most sold homeopathic product, you guessed it it’s the oscillococcinum. It’ll be for the next video. See you soon! Written, directed, presented by Acermendax Musics – Vled Tapas
Design – Loki Jackal Thanks to the members of the ASTEC And thanks to all of our supporters Our supports on Hello Asso Our supports on Tipeee Association for Science and Transmission of Criticism To go further, there’s Acermendax’s book… To go further, there’s Acermendax’s book…
“Do you know the homeopathy?”

100 Replies to “Homéopathie : les Principes – Tronche de Fake #4.1”

  1. Tout le monde : "L'homéopathie c'est une fakemed"
    Moi : "Pourtant ça marche sur moi comment tu expliques cela ?"
    Tout le monde "C'est une fakemed c'est pour ça que ça marche"
    Moi "…"

  2. Déjà Boiron ne respecte pas l'individualisation et la plupart des ses produits ne respectent même pas la similitude (oscillococcinum, arnica etc…)

  3. A quelques détails prés, toutes choses étant par ailleurs comparable, il me semble que ce qui est dit ici pourrait s'appliquer au fleur de bach .
    "remèdes" sensés agir sur les maux physiques et spirituelles sans effets secondaires;

    Ces 38 fleurs correspondent chacune à un état d’esprit particulier et permettent non pas de soigner une maladie mais l’individu lui-même en corrigeant ses émotions négatives. Le Dr Bach a classé ces 38 fleurs en sept catégories selon les émotions sur lesquelles elles agissent : la solitude, la tristesse, la sensibilité, le souci, l’incertitude, le manque d’intérêt et la préoccupation excessive. Chaque fleur agit sur une humeur ou une émotion, un ressenti bien particulier.

    surprenant non!

  4. Vous êtes vraiment très très méchant avec l'homéopathie. Elle pourrait être utilisé pour guérir un des mal de ce siècle: la connerie. 1) Guérir le mal par le mal avec de l'extrait de Donald Trump (Pipissum Donaldum ( pisse de Donald Trump )) 2) Diluer: Il fera pipi dans l'Atlantique à 7:43 du matin (pas à 8h ni 6h) 3) Dynamisation: l'opération sera effectué un jour de forte houle, voir mieux de tempête. l'extrait obtenu sera récolté à l'autre bout de l'Atlantique , la nuit, un jour de quart de lune. 4) Individualisation: utiliser à la place de l'extrait d'Erdogan, de Macron , de Kaczyński. Pour la connerie bénigne, utiliser de l'extrait de Trudeau.

  5. La dynamisation permet déjà l'oxygènation… ce n'est pas si débile, non ?
    A moins qu'on n'habite pas sur la même planète ?

  6. Bonjour, j'ai une question liée au nombre d'Avogadro (bon, mes notions de chimie sont très très très basiques, donc, elle est peut-être naïve…). Lorsque l'on dilue une substance en série, bien que l'on ne prenne qu'une fraction de chaque dilution pour la suivante, à l'origine, il y a une molécule et de l'eau, au fur et à mesure des dilutions, où passe la molécule ? Je veux dire par là que si elle n'est présente dans aucune des solutions après n dilutions, où est-elle, que devient-elle ?

  7. J'ai jamais trouvé que l'homéopathie soit une médecine capable de soigner, pourtant travaillant en pharmacie, je conseille souvent l'homéo à des personnes et ça marche, mais pas ça marche en guérissant une maladie, mais en soulageant les symptômes, c'est ultra efficace sur les enfants et sur les gens qui y croient, pourquoi ? parce que l'homéo est une médecine psychologique, elle trompe le cerveau qui va penser guérir tel ou tel symptôme et ça fonctionne, c'est pour ça que je trouve pas cette vidéo utile, si les gens connaissent la non efficacité de l'homéo ils n'en prendront plus, et on se retrouvera à donner des médicaments ultra chimiques et ultra dangereux à des enfants au lieu de leur donner une dose d'arnica montana à 9CH qui fera le même effet que du paracétamol mais sans détruire leur foie au passage… ça serait bien de parler plus du côté psychologique de l'homéo plutôt que des faits qui sont certes vrais mais non représentatifs de ce que peut être l'homéo. Ce sujet mériterait un long débat…

    Bref j'ai quand même adoré cette vidéo, j'ai appris des trucs que j'ignorais donc ça fait toujours plaisir 🙂

  8. Pourrez-vous démontrer concrètement l'absurdité des explications monocosales ? (Si cette question a un sens) En prenant un exemple autre que l'homéopathie ?

    Toujours top, à votre habitude. 🙂

  9. Prendre une pastille de sucre ça soigne mieux que de couper un bras au patient, ça veut donc dire que la pastille de sucre a des vertus thérapeutiques, non?

  10. Première fois que je vois une de tes vidéos, j'ai trouvé ça intéressant mais : ) quand tu dis qu'il serait fou de croire en une médecine qui culpabilise le patient….

    heu….je vois pas en quoi une médecine qui responsabilise (et donc culpabilise nécessairement ) le patient serait mauvaise…. "Ne surtout pas croire en une médecine qui culpabilise le malade" → Es-tu vraiment d'accord ? tu ériges ça en immense principe de base et je ne peux vraiment pas être d'accord
    …Le diabétique type 2 qui se gave de sauciflar(d), l'angineux chronique qui fait son jogging en plein Paris aux heures de pointe, le gars qui bouffe de la M. en permanence, s'il sont mal, faut leur donner des médicaments et les caresser dans le sens du poil ? ou plutôt qu'il soit bien clair entre le médecin et le patient que le patient lui-même abîme sa santé à coup d'iignorance ou peut-être à coup de bestialité primaire d'englutisseur sans réplétion, défaut meurtrier finalement mais tant caresssée dans le sens du poil par notre chère société de surconsommation ?

    Bon tu as généralisé une idée de non-culpabilisation nécessaire, c'est pas grand chose, mais ça me semblait assez faux pour te dire ce que j'en pense. En tout cas malgré ça, vidéo intéressante et marrante )

  11. je trouve que l homeatie c est pas serieux, mais dire que les noirs ont un petits cerveaux, ca ok, mme si j ai des potes noirs

  12. Je m'interroge, car je comprends tout à fait pourquoi ça ne doit pas fonctionner, pourtant dans ma famille, ça a toujours fonctionné.
    Maintenant que je grandis, je me refuse à chercher des preuves que ça ne fonctionne pas, car si c'est dans la tête, je n'y croirais plus et ben ça fait passer une nausée.
    L'autre fait étonnant, c'est que ça a fonctionné sur ma sœur, même quand elle était petite ( moins d'un an), et ce dès la prise des pastilles ( vomissement quand elle était toute petite, puis toux grasse quand elle a grandi, puis arrêt des symptômes ( toux très grasse après exposition à la peinture fraîche )).
    Si quelqu'un a une explication, ce serait bien.

  13. Ha si seulement on pouvait diluer la bêtise humaine…à 20000CH (CH ==> connerie humaine. L'humour est une lucarne sur le bonheur. Ouvrons lui la porte).
    Assez plaisanté, bravo la TEB, très belle leçon de zététique, et le sujet est d'une pertinence bien sentie.
    Encore merci et continuez svp, vous êtes d'utilité public.
    Sincères salutations

  14. Bonjour, je viens de découvrir votre chaîne sur ce sujet (je me suis directement abonnée). Je donne de l'homéopathie à mon fils qui a maintenant 6 mois pour diminuer ses remontées gastriques (je ne m'étend pas). Il me semble que ça fonctionne. J'avais fait un arrêt une semaine pour voir… c'était horrible… Alors est ce que l'effet placebo s'est reporté sur ma perception de son état ? (! Oula !) Alors oui ça me soulage de faire qqch plutôt que rien pour qu'il soit mieux. Suite à cette vidéo, j'ai vraiment envie d'arrêter de lui donner… au final je lui donne du sucre pour rien. Dans l'attente de lire vos réponses, merci.

  15. Les arguments pour l'homéopathie, et en particulier le principe de dynamisation (justement expliqué comme étant la justification ultime de la pratique), se résume clairement par "Ta gueule c'est magique", comme si Hanneman avait été un MJ de jeu de rôle…

    La dynamisation est souvent expliquée comme liée au concept de "mémoire de l'eau", une "théorie" connexe à l'homéopathie invoquant que l'eau garderait de l'information sur son histoire et la retransmettrait après la dynamisation, aux quelques molécules de principe actif rescapées de la dilution ou on ne sait comment quelque part dans le corps humain. (Ca pue déjà.)

    Tout simplement, il n'est pas possible de retenir de l'information sans structure, et les seules structures formées par l'eau liquide se trouvent sous forme de clusters, des amas de molécules liées par des forces relativement faibles et bien connues des chimistes (ponts hydrogène, forces de van der waals).

    Ces clusters se forment et se désolidarisent avec une fréquence de l'ordre du gigahertz. Il est donc catégoriquement impossible que l'eau liquide retienne quelque information que ce soit plus longtemps qu'une nanoseconde. (bref, owned la mémoire de l'eau)

  16. Ils disent à la télé que le chomage est à la baisse ???
    FAKE NEWWWWWSSSS
    La preuve, sur cette chaine Youtube, 1385 chomeurs qui n'ont rien d'autre à faire que de déblatérer sur un sujet auquel ils ne comprennent rien …

    Bonne nuit les tocards …

  17. Au milieu de cette canicule, un petit vent frais, ça fait du bien, en plus ça dissipe les nuages brumeux qui nous empêchent de bien voir. Merci pour cette vidéo!

  18. Comme disait Voltaire… " Je ne suis pas d'accord avec vous, mais collez vous vos granules où je pense"

  19. L'Homéopathie c'est génial. Qd un proche me dit
    "mon médecin m'a prescrit des calmants"
    Je suis soulagé qd il précise. Homéopathie. Par ce que ça marche bien, surtout dans ce cas précis. Et que ça vaut mieux qu'un bon gros benzo, qui terminera a coup sûr le patient qu'il est sensé aider.

  20. Le mieux serait un débat avec un médecin homéopathe pour qu'il apporte des arguments contradictoires, ainsi on pourrait réellement se faire une opinion.

  21. Pourquoi faut-il dynamiser la solution ?
    Mais pardis ! Parce que si tu mélanges mal, tu fausses le calcul de dilution !

  22. Le principe d'individualisation ça veut dire que MON Oscillococcinum il est pas pareil que celui de mon voisin et parfaitement adapté à MES symptômes ?

  23. y'a deux siecles quand on te disait " le docteur est la" ta premiere reaction etait de demander l'extreme onction ^^

  24. Dommage que le discours ait un arrière goût de vendetta personnelle contre les bonimenteurs. Non que ce soit une bonne intention, mais je pense que les arguments sont suffisamment sérieux et clairs pour que ce ne soit pas nécessaire.

  25. Perso, j'ai bien conscience que l'homéopathie est inefficace. Je n'en prendrais jamais mais ma femme en prend et pour elle ça marche. C'est 100% du placebo mais bon, dans son cas c'est pour les petits rhume etc, c'est sans danger. Attention je ne parles pas de guérir un cancer avec, ça c'est dangereux. Du coup je me dis que c'est pas plus mal de laisser les gens y croire pour les petits bobos, après tout comme tu le disais en début de vidéo il vaut mieux ne rien faire que de prendre des gros médoc (bon on est plus au 19ème siècle mais trop d'antibios tue l'antibio )

  26. Ce qui est dommage c’est qu’on dirait que vous prenez vraiment certains pour des enfants sans la moindre dose de second degré. Je vous accorde trouve le principe même de l’homéopathie débile (genre le coup de prend un sucre pour guérir ça marche mieux) mais évitez ce qui tend trop vers l’insulte svp.

  27. 200 ans plus tard, le déremboursement est en marche. Plus qu'à attendre l'interdiction du nom "médicament" fallacieusement placé devant "homéopathique"

    Par contre, à peine l'annonce faite, c'est parti sur les chapeaux de roues pour le chantage à l'emploi, la tristesse des actionnaires et la disparition d'un "fleuron international de notre industrie". Merci les politiciens qui n'y connaissent rien mais qui l'ouvrent quand même.

  28. 12:24 C'est marrant parce que ce principe d'individualisation, symptôme d'une thérapie problématique et non-scientifique, c'est exactement ce qu'on retrouve en psychanalyse, qui comme l'homéopathie, trouve un de ses plus fervent bastion défenseur en France.

  29. Il faut que tu te rendes compte que le ton pédant de ta vidéo dessert littéralement le propos que tu soutiens.
    Je suis un fervent détracteur de l'homéopathie, depuis toujours en fait, et au fur et à mesure que je me suis renseigné j'ai bien pu vérifier qu'il ne s'agit en effet que d'enfûmage… Mais le ton de ta "démonstration" est beaucoup trop orienté, pédant, méprisant, et je ne supporte pas du tout ta manière de prendre de haut.
    Je vais être clair : pour moi tu es le connard qui a la connaissance et qui pense que ça le rend supérieur, et qui va étendre sa connaissance avant d'en arriver au point. Insupportable.

  30. 7:25
    Ce passage est un peu trop rhétorique à mon goût
    Comme quelques autres
    C'est dommage pour lutter contre des pratiques très largement rhétoriques justement

  31. Pour apporter un peu de contradiction qui fait vivre le débat, la réponse de Michele Rivasi. Qu'en dit la tronche en biais ? :
    https://reporterre.net/L-offensive-contre-l-homeopathie-veut-eradiquer-une-pensee-medicale-alternative

  32. Ne pourrait-on pas considérer que Paracelse (par ses méthodes) fut à l'origine de l'idée que le dosage est ce qui fera la différence entre un remède ou un poison ?

  33. Bof vous avez peut être raison ….. ou pas …. moi je continue avec l'homéopathie que ce soit remboursé ou non via l'avis de cette "haute" autorité de ….. de quoi déjà … ah oui de santé !!! Mais si vous aimez tant dézinguer l'homéopathie j'espère au moins que vous ferez de même avec VOTRE médecine estampillée #BigPharma …….

  34. En fait l'homéopathie repose essentiellement sur la mémoire de l'eau. Leurs adeptes vous citeront le japonais Masaru Emoto et ses magnifiques photos de cristaux d'eau soumises à diverses pensées et émotions humaines. Quels arguments leur opposer ?

  35. Ouais mais le truc hé ben c'est parceque ! Ok ?
    Haha on fait moins le malin là ! Du coup voilà … donc bon faut pas pousser non plus hein.
    C'est comme ça et pis c'est tout, non mais ho marre à la fin. Sans déconner quelle mauvaise foi !!!

    En plus je connais quelqu'un chez qui ça a marché oui monsieur parfaitement … même que plusieurs fois ! (presque)

    Grève de plaisanterie, pouce bleu évidemment 😉👍

  36. Putain, qu'est ce qu'ils doivent gaspiller comme eau potable pour fabriquer des placebos, ils en font quoi des eaux de rinçage et de dilution avant d'arriver au niveau de dilution souhaité ? résultat ça soigne pas et en plus c'est pas écolo…..

  37. la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h peut épargner 300 à 400 vies par an. Cette mesure a été proposé par les experts du conseil national de sécurité routière. C'est une mesure scientifiquement documentée. Cette proposition est donc cohérente et de salubrité publique.
    Selon Libération, la « Commission de la transparence de la Haute autorité de santé a voté ce mercredi à la très grande majorité (une seule voix contre) le déremboursement des produits homéopathiques ». L'évaluation scientifique n'a pas démontré l'efficacité de ce "médicament". Ce déremboursement est donc cohérent et peut aider le patient dans ses choix thérapeutiques.
    Concernant le "80 km/h", la décision vient du 1er ministre. Il a fait preuve de courage car la mesure est impopulaire. Au dessus du 1er ministre on trouve le Président. Ce dernier, sous la pression (politique, sociale), a décidé d'appliquer cette mesure de manière "plus intelligente". Nous ne pourrons pas épargner ces 300 à 400 vies.
    Concernant l'homéopathie, la décision revient à la ministre de la santé, " mais nous pensons qu’elle peut être prise en plus haut lieu, par le Premier ministre ou le président de la République », avait de son côté indiqué Charles Bentz, président du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF).
    source : https://www.ouest-france.fr/sante/securite-sociale/la-haute-autorite-de-sante-prone-le-deremboursement-de-l-homeopathie-6418054
    Dans les deux cas, le débat se déplace de la science vers la politique, de celui ou celle qui est en charge du dossier vers une hiérarchie supérieure. Les armes utilisées sont les campagnes médiatiques, des élus qui soutiennent, des arguments fallacieux ("radars racket", "mon homéo, mon choix"), des menaces économiques et sociales (80 = perte financière = perte du permis = perte de l'emploi ; déremboursement = perte financière = perte d'emploi).
    J'ai moi aussi une croyance, celle d'un monde nouveau qui avance, mais qui rencontre l'ancien qui sait résister avec efficacité.
    Merci à vous de m'apprendre à douter raisonnablement de moi.

  38. Amusons nous un peu avec l'homéopathie et la mémoire de l'eau.
    Soit un volume V d'eau parfaitement pure contenant une molécule active (une seule). Dynamisons vigoureusement puis prélevons un volume v de ce jus, avec v < V (par exemple v / V = 10 % ou bien v / V = 1 %)
    De deux choses l'une :
    – soit la molécule active est absente de ce prélèvement : on n'a plus que de l'eau pure. Quoi que l'on fasse ultérieurement sur ce jus (sans rajouter intempestivement de molécule indésirable), ça ne restera que de l'eau pure, définitivement.
    – soit la molécule active est dans le prélèvement et donc la concentration du jus a AUGMENTÉ : on est passé de 1 molécule par volume V à 1 molécule par volume v.
    On complète ensuite en rajoutant (V – v) d'eau pure pour revenir au volume initial V. Ce nouveau jus est donc soit de l'eau pure, définitivement, soit le même que le jus initial. On n'a donc pas "dilué" mais soit définitivement supprimé la molécule active soit conservé strictement le même jus qu'au départ.

    Hi hi !
    Exercice n°1 : étape suivante : on recommence l'expérience. Décrire l'arbre des cas possibles. Conclusion ?
    On répète n fois l'expérience. Conclusion ?
    Exercice n° 2 : on ne maîtrise pas parfaitement la propreté et il y a quelques molécules de cochonneries dans l'eau … y compris dans l'eau de dilution qu'on rajoute ensuite …
    Exercice n° 3 : les volumes sont mesurés avec une incertitude δV. Comment cela affecte-t-il les résultats ?

  39. …Vivement la même vidéo objective cette fois avec l'allopathie et sa funeste liste de médicaments retirés cause hécatombe mortelle…

  40. La plus grande cause du 21 siècle ; lutter contre l'homéopathie.

    Je ne sais pas combien de vidéo vous avez fait à ce sujet…

  41. C'est dommage de prendre cet air si condescendant et d'enfantiser les "croyants".
    Déjà qu'ils ne sont pas malin et têtu, si on leur parle comme ça, ils ne changeront jamais d'avis.

  42. Hello tout le monde,
    Question : Quand je parle du principe de similitude en Homéopathie, et du coups de la bizarrerie, on m'objecte souvent que c'est le même fonctionnement qu'un vaccin. Comment y répondre pensez vous ?

  43. J'adore! Je pense que l'efficacité de la pseudo dynamisation via les sacoches secouées vient en réalité du fait que tout simplement les patients rentraient chez eux 😉

  44. que d ERREURS ! faut arreter de croire que tes RAISONNEMENTS SONT EXACTS ! un remede unique pour un malade donné n est pas un obstacle à la validité d une thérapie ! c ' est comme la posologie par analogie simpliste ! si tu donnes une dose de doliprane tres inférieur au dosage pour calmer une douleur pour un homme ou un enfant d ' un certain poids ! tu n' en déduiras pas que le médicaments n est pas efficace ( là non pas pour soigner ..mais pour calmer la douleur , il faut ajuster la dose pour la medecine chimique / aux poids , tenir compte des individualités ! pour l homeopathie certain remède marche pour certains et pas pour d autres , et aussi tres mal lorsque le sujet est tres intoxiqué par la medecines chimiques …annalogie a l antibiothérapie par exemple …utiliser des traductions grotesques pour faire passer le découvreur ..est un peu juste !!

  45. Critiquer l'homéopathie je veux bien, mais qu'elles alternatives face à ça ?

    J'ai toujours été soigné à l'homéopathie et ai souvent remis cette "médecine" en cause et, étant plutôt sceptique de nature, je le suis aussi pas mal concernant les médicaments "classiques" parfois douteux. Du coup je ne sais plus comment me soigner face à tant de critique.
    Surtout que j'apprécie le fait de savoir quels sont les effets des médicaments sur mon corps et s'il est rentable d'en consommer à long terme ou si ça dégrade la santé à petit feux. Par exemple, pourquoi un médicament censé me soigner comporte des effets secondaires nocifs ? Mais du coup quel type de médecine propose de soigner sans procédés douteux ?

    J'adore vos vidéos au passage, mais je ne serait pas contre une vidéo en plus sur des alternatives efficaces et qui ne comportent pas de dangers ou d'incertitudes (sachant que je compte l'homéopathie comme une médecine dangereuse, vu les enjeux qu'une telle ignorance sous-entend…).

    Cependant très bonne vidéo !

  46. Hypertension 1 x 5 Nux Vomica CH 30 ou CH 200, début de grippe 1x 5 Aconitum CH 30 ou CH 200, piqûre d'abeille 1×5 Apis Melifica CH 30 faire aussi un pansement avec, difficultés à s'endormir le soir 1x 8 Magnesium Phosphorique D12,, avant une opération ou après un gros coup causant un hématome 1x 5 Arnica CH 30 ou CH 200. Dans tous ces cas l'effet est immédiat et 30 minutes après c'est oublié. Si cela ne fonctionne pas ou pas bien c'est que vous êtes bourré de médicaments synthétiques qui ont bousillés votre immunité. Alors meme la l'homéopathie vous aidera en prenant en alternance 1x 5 Sulfur CH 200 tous les 15 jours et Kalium phosphorique . Essayez et vous comprendrez pourquoi Big Pharma n'est pas intéressé. Pour moi je ne prend pas Boiron mais l'es allemandes DHU ou Dr Redecke , la bouteille coûte environ dix E et contient plus de 600 mini globulis. J'ai encore la meme bouteille d' Aconitum depuis 40 ans qui a soignez toutes les grippes des enfants et de votre serviteur à raison de 5 mini globulis pas prise et une suffit par grippe. Voila pourquoi Big Pharma et le barbu n'aiment pas l'Homéopathie , cela ne rapporte rien et en plus cela dure longtemps. Soutenez vos empoisonneurs et Restez cons!

  47. 3:47 On en parle des facultés de médecines énergétiques en Russie ? Du rejet de l'acupuncture en Europe alors que les anesthésies sous acupuncture sont complètement banales en asie ?

  48. 250 secousses en 7,5 secondes c'est peut-être le la fréquence du galot de cheval multiplié par le nombre d'or???
    Ça fait 3.333333…Hertz ….
    Le double serait rigolo..

  49. Pour une illustration des résultats de l’homéopathie écoutez Ars Moriendi, épisode 30 à 1h03 il parle d’un cas !!

  50. et les labot on expliqué? non est pires certain medicament on etais retiré apres avoir u des centaines de mort ,pourtant ils disait justes avant se medicament marches et soignes mais la ils feras pas de video

  51. C'est de l'amour ces vidéos, elles tombent à point nommé pour informer les gens scandalisés par le déremboursement de l'homéopathie.

  52. Bonjour, pour conclure cette série il faudrait une video pour nous expliquer comment communiquer sur le sujet … Je précise mon idée: ce matin grosse prise de bec à ce sujet avec des proches … J'ai eu droit a tout l'arsenal du tenant sur le sujet, mais quand j'ai proposer de montrer vos videos, ben c'etait moi le tenant et "le mec de ma vidéo peut dire ce qu'il veut sur internet" (dsl mendax…) … Bref je me suis fait renvoyer dans les cordes… Ca serait donc pas mal de faire une vidéo à l'attention des gens comme moi qui galèrent dans les petit dej en famille devant l'article de journal sur le déremboursement… Déjà existe-t-il des sources fournies par les labos style boiron, qui expliquent clairement le fonctionnement de la dilution , la dynamisation, etc… Je pensais le trouver en commentaires… mais non, j'ai cherche sur le site boiron, rien trouvé… Le pb c'est que ce qui est très bien expliqué dans cette video , et dans le livre de thomas, n'est pas crédible pour un tenant puisque exposé justement par un sceptique…

  53. Sur le site de Boiron :

    Ce procédé garantit la reproductibilité de la fréquence, de la durée et de l’amplitude des secousses : 150 pendant 7 secondes. Nous assurons ainsi une dynamisation parfaitement identique d’une dilution à l’autre.

  54. Le remède L52 est présenté comme un médicament homéopathique, et pourtant quand on regarde les dilutions :
    Eupatorium perfoliatum 3 DH
    Aconitum perfoliatum 4 DH
    Bryonia 3 DH
    Arnica montana 4 DH
    Gelsemium sempevirens 6 DH
    China rubra 4 DH
    Belladonna 4 DH
    Drosera rotundifolia 3 DH
    Poygalia senega 3 DH, e.p.q.s.f. 80%
    Eucalyptus globulus 1 DH 20%

    à ce niveau on peut écrire les concentrations en mg/l et même en g/l pour le dernier ! c'est MÉGA CONCENTRÉ pour de l'homéopathie.

  55. Merde alors ; lisez ceci : https://www.redacteur-independant.ch/2019/07/11/limposture-gregoire-perra/?fbclid=IwAR0UQwVYciz1I2uOtMq16NIm-_JtiitlFvd16IjldPxnVah5qfshyKsr5Ns

  56. Analyse qui se borne à appliquer un protocole sur homéopathie seule, c'est dommage vous avez fait la moitié du travail. Attention, vous êtes peut-être vous aussi sous influence…
    Quid du placebo sur les médicaments conventionnels? Quid du spectre d'un effet placebo qui reçoit une telle critique ( critique médiatique de l'homéopathie)? Quid de l'effet placébo de l'homéopathie si elle était défendu largement? Effet placebo, l’homéopathie est-elle sur la voie d'une nouvelle médecine basée sur la biologie quantique*? Quid du placebo sur un médicament "reconnu" comme hyper efficace? Quid de l'effet réel des médicaments conventionnel? https://www.bmj.com/content/366/bmj.l4340
    *https://en.wikipedia.org/wiki/Quantum_biology

    On se ressaisis les gars, y a du boulot! : )

  57. si, l'eau est un médicament !! elle permet de soigner la déshydratation de manière efficace, c'est prouvé scientifiquement !!!

  58. En soit le principe de se soigner avec des produits dit toxique n'est pas stupide mais très dangereux ( c'est le cas de beaucoup de médicaments en fait, d’où la posologie) le principe de dilution est juste une mesure de sécurité ultime mais inefficace.
    Très bonne vidéo sinon !

  59. Prendre les gens pour des cretins en leur parlant sur ce ton ne va pas les faire changer d’avis. Par contre ça gonfle bien l’égo des scientistes, ça rapporte pas mal d’engagement de la communauté. Bien joué la TeB !

  60. Pourquoi tu ne vas pas demander directement au laboratoire boiron plutôt que de faire un appel pensant qu'il regarde ta vidéo
    Afin de connaître leurs arguments afin d enrichir ta video

  61. question, cet article vient de vous ?
    https://www.contrepoints.org/2019/07/22/346618-le-scandale-du-remboursement-homeopathie?fbclid=IwAR3mZB2EOOclb_2HqLUKHRjXKlJERkpIHvRVUgTPHQmm2na-Ow3Ch9ZcvHQ

  62. Je ne vois pas trop ce que cette vidéo apporte par rapport à celle de Mr Sam. La sienne a en plus le mérite de s'adresser non pas aux sceptiques mais à tous, car nettement moins moqueuse. Pourquoi ne pas simplement relayer son travail ?

  63. Encore une vidéo faite par un ignare. L'homéopathie fonctionne avec les animaux, j'ai guéri mon chien avec ça, après que tous les médicaments prescrits par le véto aient échoué. Il a vécu jusqu'à 14 ans, douze ans après que je l'aie soigné… Par ailleurs, "la médecine dangereuse", c'était pas seulement il y a deux siècles, c'est encore le cas, faut-il rappeler les scandales comme le Médiator, ou encore les statines, arnaque anti-cholestérol dénoncée par ARTE ? J'avais ce qu'on appelle du mauvais cholestérol (1.37), le cardiologue m'a prescrit des statines, j'en ai pris six semaines, résultat, douleurs musculaires intenses, j'ai arrêté net, ça allait mieux en deux jours. Je me suis informé et j'ai résolu de faire baisser MOI-MÊME mon cholestérol, simplement avec un régime alimentaire approprié. En trois mois j'étais passé de 1.37 à 1.10, et cet idiot de cardio – à qui je n'avais rien dit – qui attribuait ça à ses statines "miraculeuses"… Et pourquoi cet imbécile ne vous parle-t-il pas de régime, avant de prescrire des médocs, sinon pour faire plaisir aux lobbies des médicaments ?

  64. Bon bah l'homéopathie c'est de la merde ca je savais plus ou moins ( je le savais comme traitement rapide, l'oscillo…. par contre on avait baissé mon acnée avec et réduit les symptômes d'allergies , effet placebo ou pas ca m'a évité d'utiliser des produits à effet secondaire…. et ce qui est sûr je ne m'en sert pas comme traitement pour des maladies ou problèmes de santés ) . la vaccination c'est pareils alors ? A la base injecter un produit fortement diluer ou l'avaler, un produit où on rajoute des éléments pour faire réagir le corps ( le corps réagis au rajout pas ou peu au microbe rendu inoffensif…) ..Je parle du vaccin à cause des similitude pour le produire , l'efficacité n'est pas à douter , ca a quasi éradiqué certaines maladies.

  65. Je maudis à tout jamais l'homéopathie qui a tué l'homme de ma vie. Il est mort en croyant à tout ça et ça l'a mené à la tombe !

  66. Une petite remarque, la courbe concentration / effet dans les organismes biologiques n'est pas forcément linéaire.

  67. Que pensez-vous de cet article, qui cite des études qui semblent montrer qu'il y a qd mm des traces du produit original après dilution?
    https://reporterre.net/L-offensive-contre-l-homeopathie-veut-eradiquer-une-pensee-medicale-alternative
    Merci ! 🙂

  68. Pitié un débunk de cette vidéo et de cette chaîne puante et dangeureuse… https://www.youtube.com/watch?v=84zv91pLPqs&feature=share&fbclid=IwAR3p35tOhJH_9El5DFChRrXQK5SOMfZnQlASSRxhQOKt382FEahXAk_aqIE

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *